Activités

L’initiation à la chevalerie

Durant toute la journée, nos chevaliers initient les jeunes et les moins jeunes à l’escrime médiévale. Selon la fréquentation, les visiteurs peuvent combattre un chevalier à l’aide d’une véritable épée à l’intérieur d’une lice sécurisée durant une minute, puis ils sont adoubés selon les rites en usage à cette époque.

Les enfants repartent avec un parchemin à leur nom certifiant leur adoubement et rappelant les principes de la chevalerie.

Initiation à l’archerie

En plus de l’initiation à l’escrime, nos chevaliers initient les plus téméraire à l’archerie médiéval. Selon la fréquentation, les visiteurs peuvent défier nos archers  sur le champs de tir à l’aide d’un longbow en tirant sur notre mannequin ou pour les plus expérimenter sur une cible situé à 25 m.

 

Nos saynètes

De façon ponctuelle, dans la journée, nous jouons de petites saynètes d’une dizaine de minutes au milieu des visiteurs, certaines d’entre elles peuvent d’ailleurs prendre à partie les spectateurs pour les impliquer directement. Nous proposons un peu d’humour, des dialogues d’époque, quelques scènes pourront bien sûr se terminer par un combat spectaculaire. Toutes nos saynètes sont accompagnées d’explications par notre trouvère clairement audible grâce à notre sono autonome.

 

Exemples de saynètes :

  • La sorcière au bucher
    Une diseuse de bonne aventure vient perturber deux templiers lors de leur retour de la 3ème croisade. Elle est mise au bucher. Est-ce que l’intervention de deux mercenaires tombés sous le charme de la jolie rousse suffira pour sauver la belle ?
  • Pour l’honneur de sa dame
    Dans cette scénette, un passant est adoubé afin de pouvoir défendre l’honneur de sa dame.

 

Notre campement

Notre troupe installe son campement, avec d’un côté les tentes des soldats des Flandres et de l’autre les tentes Vikings.

Nous installons une dizaine de tables d’exposition sur lesquelles vous trouverez du matériel d’archerie, un atelier de maille, des tenues, des pièces d’armement et de protection…

Nous disposons de notre feu et de nos chaudrons pour le repas.

Certains d’entre nous présentent quelques activités et artisanats, allant de la conception d’armures de maille à l’apprentissage de l’héraldique, en passant par la forge, le tissage, l’herboristerie… Chacun de nos membres ayant une occupation en dehors du combat et des saynètes.